Le carnaval de Venise 2015 : un rendez-vous à ne pas manquer !

place-saint-marc-venise

Le joyau de l’ItalieVenise, surnommée la Sérénissime, entièrement construite sur l’eau, célèbre pour ses gondoles, ses nombreux canaux, ses églises, ses anciennes bâtisses et ses palais somptueux. Parmi nos fidèles voyageurs, un couple passionné de voyages, a la gentillesse de nous faire partager l’atmosphère régnant pendant le carnaval de Venise.

« J’aime l’idée de pouvoir m’échapper le temps d’un weekend quelque part en France ou en Europe et pour moi, tous les prétextes sont bons ! La Saint-Valentin étant un samedi, Venise étant une des destinations qui nous tenait à cœur, le carnaval promettant de grandes festivités, je voyais déjà un beau weekend en perspective !

Après seulement 1h40 de vol, nous sommes arrivés à Venise et nous avons opté pour le vaporetto, bateau de transport maritime utilisé essentiellement à Venise, afin d’avoir un premier aperçu de la ville par le Grand Canal. Nous étions déjà fascinés par la beauté des bâtisses alignées les unes à côté des autres, chargées d’histoire et dont leurs fondations nous interpellent. Cette ville posée sur l’eau est de loin la plus étonnante.

grand-canal-venise

Notre hôtel se trouvait à proximité de la célèbre place Saint Marc, le cœur de la ville où se trouvent la basilique et le palais des Doges. Annonçant le carnaval et habillant le sol, les confettis nous guident vers la grande place centrale où la fête bat son plein. En arrivant, on est tout de suite marqué par les costumes tout droit sortis de la Commedia dell’arte, par leurs couleurs et leurs styles, allant du plus simple au plus sophistiqué.

carnaval-saint-marc-venise

Le carnaval dure en moyenne 17 jours. Cette année,  il a commencé le 31 janvier et a pris fin le 17 février, le mardi gras. C’est au Moyen Âge, que cette fête fut inscrite dans le cycle précédant la période de carême. Le costume et le masque permettaient de se fondre dans la masse et on ne pouvait pas faire de distinction sociale. Lors de la fête, tous les excès étaient permis…

ccarnaval-saint-marc-venise

Une scène est prête à accueillir tous les artistes ; chanteurs, danseurs, musiciens. Spectacle de flamenco, groupe de musique classique, les journées et les soirées sont toujours animées. Dans les rues, les confettis colorent les pavés, dans les boutiques, vous trouverez des masques en tous genres : blancs pailletés, dorés et colorés avec des plumes ou des velours. Il n’y a rien de plus tentant que de jouer le jeu. Nous avons donc acheté des masques pour vivre ce moment et se mélanger à la foule. Tous ces déguisements montrent un savoir faire et un talent à travers ce grand travail de couture et de minutie pour les accessoires. Les participants sont Vénitiens mais il y a aussi beaucoup d’étrangers qui viennent des quatre coins du monde; américains, français, russes, espagnols, chinois, c’est un rassemblement international. Les personnes déguisées se font prendre en photo toute la journée…beaucoup de joie se dégage !

Au de là de la beauté de Venise par sa construction, elle possède une architecture imposante et témoigne d’un patrimoine historique et culturel saisissant. Véritable musée à ciel ouvert, ces dédales de rues, ses ponts dont les plus connus sont le pont des soupirs et le pont du Rialto, attirent notre regard et on ne sait plus trop où donner de la tête.

pont-du-rialto-venise

Découvrir Venise en empruntant les canaux, en gondole, est une autre manière de visiter la ville. On y fait des découvertes improbables. Je me souviens d’une bibliothèque au bord de l’eau, surprenant !

canaux-venise-italie

Passionnés par la gastronomie italienne, nous nous sommes arrêtés à de très bonnes tables. Nous avons eu le plaisir de déguster le fameux San Daniele, jambon très fin qui se rapproche du jambon de Parme. Le plat typique de la région de la Vénétie est bigoli di salsa, gros spaghettis accompagnés d’une sauce aux oignons et aux anchois. Les pizzas sont succulentes, la pâte est très fine et les ingrédients ont un goût exquis, rien à voir avec ce que l’on a pu goûter jusqu’à présent en France.

L’une des visites incontournables est celle du palais des Doges, en italien le Palazzo Duccale, (Duccale : du chef de l’état). Nous avions réservé une visite dite secrète avec une guide francophone. Il s’agit de l’accès aux parties privées du palais avec notamment la salle des archives et les deux prisons. L’une se trouve au sous-sol, on la nomme « les puits » car elle est très humide et il n’y a pas de lumière. La deuxième prison se situe sous les toits, on l’appelle les plombs. Celles-ci étaient réservées à des personnes issues d’un rang social élevé leur permettant d’être dans des cellules plus confortables. Le célèbre Casanova fut d’ailleurs incarcéré dans l’une de ses cellules et c’est par les toits qu’il s’échappa du Palais des Doges. Je recommande cette visite car il est toujours très intéressant de connaître l’histoire d’une ville et ce qui s’y passait à différentes époques.

Le dernier jour, nous sommes allés sur l’île de Burano qui se situe à 40 minutes au nord-est de Venise. C’est une petite île pittoresque aux maisons colorées, ce qui fait tout son charme.

île-burano-venise-italie

Venise fait partie de ses villes que l’on peut fouler mille fois en ayant la sensation que c’est la première. Elle se découvre à différentes saisons : en hiver lors du carnaval, au printemps avec l’arrivée des beaux jours…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Référencement par Alioze